Mésange-Ambroisie graines oiseau

DES GRAINES D’AMBROISIE DANS LA NOURRITURE POUR OISEAUX

Il n’est pas rare que les graines pour volailles et oiseaux sauvages contiennent d’indésirables passagers clandestins : des graines d’ambroisie cachées parmi les autres graines. La littérature scientifique est abondante sur le sujet (voir sources ci-après) et l’Observatoire des ambroisies reçoit régulièrement des témoignages en ce sens. Ainsi, la nourriture pour oiseau peut constituer une voie d’introduction pour l’ambroisie. Soyons donc vigilants lorsque, en hiver, nous offrons des graines à nos amis à plumes et jetons un œil au contenu des sachets.

 

UNE ENQUETE EN FRANCE ET EN BELGIQUE

Vous avez remarqué de l’ambroisie sous des mangeoires ? Des graines d’ambroisie sont présentes dans votre sachet d’aliment pour oiseaux ? Les Observatoires français et wallon des ambroisies recensent les témoignages.
Participez à l’enquête « dissémination de l’ambroisie via la filière graines pour oiseaux » :

Participer à l’enquête.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Malgré l’existence d’une réglementation européenne limitant la quantité de graines d’ambroisie à 50 mg/kg dans les mélanges de graines à destination des animaux [1], il est possible d’en retrouver dans des sachets de différentes marques et de différentes provenances. C’est un fait bien connu pour l’Ambroisie à feuilles d’armoise. A noter qu’en 2021, deux signalements d’Ambroisie trifide en France en pied de mangeoire sont remontés à l’Observatoire des ambroisies.

[1] – Règlement (UE) 2015/186 de la commission du 6 février 2015 qui concerne les teneurs maximales en graines d’Ambrosia : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32015R0186&from=FR

 

Sources :

  • Brandes D. et al (2007) – Ecology, distribution and phytosociology of Ambrosia artemisiifolia  L. in Central Europe
  • Chauvel  B.,  Vieren  E.,  Fumanal  B.,  Bretagnolle  F.,  (2004)  –  Possibilité  de  dissémination d’Ambrosia artemisiifolia L. via les semences de tournesol. XIIème Colloque International sur la Biologie des Mauvaises herbes. Dijon. 445-452.
  • Christian Ries C., Steil Y., Thommes P., (2013) – Common ragweed (Ambrosia artemisiifolia L.) seeds in bird food in Luxembourg in 2007 and 2012 – XXXe réunion annuelle des collaborateurs scientifiques du Musée national d’histoire naturelle Luxembourg
  • Cossu TA., Lozano V., Stuppy W., Brundu G., (2019) – Seed contaminants: an overlooked pathway for the introduction of non-native plants in Sardinia (Italy) Plant Biosystems- Supplemental material – An International Journal Dealing with all Aspects of Plant Biology, DOI: 10.1080/11263504.2019.1701123
  • European Food Safety Authority (EFSA), (2010) – Scientific Opinion on the effect on public or animal health or on the environment on the presence of seeds of Ambrosia spp. in animal feed. DOI: https://doi.org/10.2903/j.efsa.2010.1566
  • Frick G., Boschung H., Schulz-Schroeder G., Russ G., Ujčič-Vrhovnik I., Jakovac-Strajn B., Angetter D., John I., Jørgensen I-S., (2011) – Ragweed  (Ambrosia sp.) seeds in bird feed. Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 15 (S1), 39-44
  • Mettray Q. & Mottet M., (2020) – Ambrosia, birdseeds and European ragweed observatory network – Oral communication IRS Ragweed Symposium
  • Thibaudon M., Colonnello C., Besancenot JP., Toloba Y., François H., Caillaud D., (2012) – Can Birdseed Contribute to the Spread of Ragweed? J Investig Allergol Clin Immunol 2012; Vol. 22(3): 215-235
  • Vitalos M. & Karrer G., (2008) – Distribution of Ambrosia artemisiifolia L. – is birdseed a relevant vector? – Journal of plant diseases and protection, supplement
graines ambroisies